Une arduino fonctionnelle sur notre premier prototype de calculatrice!

Arduino_Uno_logo

Une petite démonstration du fonctionnement de notre premier prototype avec une Arduino branchée à un petit potentiomètre :

Sur notre premier prototype, la Arduino ne fonctionne que lorsque la calculatrice est branchée sur secteur, mais sur le second, le tout devrait marcher sur batterie. Par contre, le premier prototype fonctionnerait parfaitement avec un cable USB plus court! ;)

(D’ailleurs vous pourrez remarquer que l’on a bidouillé un câble mini-usb male/usb-femelle, par souci de rapidité, mais ceux-ci se trouvent déjà dans le commerce, et on en fournira sûrement un avec la calculatrice, si à tout hasard on conservait des ports mini-usb à terme.)

Il est donc possible de faire du traitement du signal en temps réel, grâce à une Arduino.  Il est à priori aussi possible de programmer la Arduino directement depuis la calculatrice. A noter qu’il existe des Arduino beaucoup plus compactes et facilement transportables comme la Arduino micro.

Le programme utilisé sur la Arduino est disponible ici: libercalcYarduino.tar. (Il est réalisé sans l’environnement Java Arduino, avec un Makefile.)

Quant au programme de démonstration qui tourne sur la calculatrice, c’est un programme SDL très simple, qui lit sur la liaison série et que vous pourrez également exécuter sur vos ordinateurs. Il est disponible ici: arduinocalc.tar.

3 réflexions sur “ Une arduino fonctionnelle sur notre premier prototype de calculatrice! ”

  1. Bonjour et bravo pour votre projet !
    Utiliser une carte Arduino est vraiment un plus, en particulier pour les physiciens. Si Python est prévu sur Librecalc , pourra-t-on communiquer avec l’Arduino en utilisant pyserial ?
    Les GPIO et surtout UART du IMX233 seront-ils accessibles ?
    Dans ce cas, le problème de câbles serait résolu en utilisant une Arduino pro mini :
    http://arduino.cc/en/Guide/ArduinoProMini
    Bon courage !

    1. Bonjour,
      La version packagée de python dans les dépôts de Debian Wheezy est déjà fonctionnelle sur notre premier prototype, pyserial devrait l’être aussi mais nous n’avons pas encore testé.

      Pour les accès aux GPIO et aux UART, nous sommes en train d’y réfléchir. Pour l’instant, sur les 2 UART du imx, le premier sert pour la console série et l’autre est utilisé pour le clavier embarqué. L’UART du clavier pourrait être libéré sur un prochain prototype si l’on utilise un autre bus pour le clavier.

      On réfléchi aussi à la possibilité d’intégrer une arduino (un microcontrolleur Atmel en fait) directement sur la board, et de le cabler en dur en usb. Les GPIO du microcontrolleur seraient accessibles, et il serait programmable directement depuis l’interface de la calculatrice avec des outils standards : avr-gcc+avrdude.

      1. Merci pour ces précisions,
        si les versions arm des packages sont fonctionnelles alors python, pyserial et ipython devraient être utilisables, tout comme avrdude, python-ino et nanpy. Bonne nouvelle…
        Pour le clavier, pourquoi pas en i2c ? C’est vrai qu’un port série libre, c’est toujours un plus, pas que pour l’Arduino !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>