Troisième circuit- imx233 BGA Kicad – Linux s’obstine à booter!

Nous avons envoyé à la production notre  troisième circuit de carte mère, après de longues heures passées dessus. Il permettra d’avoir 128 Mo de Ram ainsi que le possibilité de brancher directement 2 écrans différents (le sharp, et un TFT couleur). Il a également la particularité d’utiliser du BGA, ce qui est une première pour nous, et rend les choses plus complexes. En particulier nous ne savons pas comment va se passer le soudage.

Cette fois nous avons été obligé de créer nous même la librairie Kicad nécessaire à la imx233 BGA cette dernière n’existant pas. Une source d’erreur potentielle supplémentaire, espérons que non! Nous avons adapté la longueur des pistes vers la RAM grâce à notre branche de Kicad toujours ( içi ). L’ensemble du circuit est bien plus miniaturisé et tient sur une surface de 5cmx5cm.

circuitFinalcircuit2

Une fois le circuit reçu nous décidons de le souder selon la méthode habituelle de la poêle ou presque. En effet, nous avons déjà positionné l’ensemble des composants à l’exception de la imx233 puis chauffé afin que ceux-ci soient fixés et que nous puissions positionner plus aisément la imx233. Nous avons mis du flux sur les pads BGA, puis nous avons positionné le plus précisément possible la imx233, puis réchauffé.

circuitv2circuit2+screen

Une fois le circuit soudé, nous testons son fonctionnement, et là, Ô miracle, tout fonctionne très bien quasiment directement. Linux boote encore et toujours! :) Plus rien ne devrait maintenant nous empêcher d’avoir un nouveau prototype dans les semaines à venir!

Réaliser des circuits BGA avec Kicad et les souder à la maison avec pour seul matériel une Poêle c’est possible! :)

Une fois la deuxième ram soudée (ce qui n’était pas le cas sur la photo ci-dessus), le circuit fonctionne bien avec 128 Mo de ram , mais cela nécessite une configuration spéciale de u-boot par rapport à la configuration Olinuxino (voir https://community.freescale.com/message/457183#457183)

Nous avons malheureusement découvert un petit bug sur le circuit que nous avons corrigé temporairement à la main à l’aide d’un fil. Nous allons corriger le bug sur Kicad avant de publier le circuit.

Des nouvelles du simulateur Ti.

tiSimu2

Tout d’abord, l’utilisation du terme « Emulateur » pour désigner notre programme semble avoir soulevé quelques controverses.  Pour mettre les choses au clair:

  • Il n’y a pas d’émulation de l’architecture z80 dans notre programme.
  • Nous n’utilisons pas de rom Texas Instruments.
  • Nous sommes capables de lire des fichiers 82p et 83p, car nous avons codé nous même un interpréteur de Ti-Basic.
  • Toutes les fonctionnalités mathématiques ont été codées en partant de zéro.
  • A partir de maintenant nous utiliserons le terme Simulateur.
  • Ce simulateur est libre et nous n’avons réutilisé aucun travail sous copyright (A part des jeux ti-basic  provenant de tierces personnes, uniquement pour tester le bon fonctionnement de notre interpréteur).

Depuis la dernière fois ou nous avons écrit un article dessus, notre petit simulateur a bien évolué.
Voici la liste des nouveautés:

  • Intégration des listes, des matrices, des chaînes de caractères, des complexes.
  • Plusieurs courbes simultanés, ainsi que la possibilité de régler la fenêtre.
  • Plus de fonctionnalités du Ti-Basic implémentées, plus de jeux fonctionnels.
  • Edition du Ti-Basic directement possible depuis le simulateur.

Une petite démonstration :

A partir de maintenant, au niveau logiciel, nous allons nous concentrer un peu plus sur l’interface pour maxima (calcul formel).